Lycée Professionel Privé Saint-Joseph Lyon

 

LeCampDesMillesLe Camp des Milles

Le Camp des Milles, une visite pas comme les autres…

Le mercredi 5 avril 2017, les 1ère GA et les 3ème , nous partons visiter le camp des Milles, près d’Aix-en-Provence, qui est un camp d’internement, de 1939 à 1942.

Auparavant, c’est une usine qui fabrique des tuiles jusqu’en 1937.

Arrivés au camp, nous voyons un film court à propos du bâtiment, des internés et du fonctionnement du camp.
En effet, lorsque la guerre éclate le 1er septembre 1939, les autorités françaises arrêtent tous les individus au nom à consonance allemande pour éviter toute forme d’espionnage. Puis, lorsque la France perd la guerre et signe l’Armistice, le 22 juin 1940, le Maréchal Pétain prend la tête du pays et instaure une politique collaborationniste qui consiste à suivre les ordres de l’occupant et même à les devancer nonobstant la ligne de démarcation remise en cause le 11 novembre 1942. Désormais, les internés sont aussi des Juifs, des déchus de la nationalité française en vertu des deux statuts, du 3 octobre 1940 et du 2 juin 1941, des « indésirables » comme l’expression les consacre et le camp devient un lieu de passage par lequel les populations transitent avant Drancy puis, Auschwitz-Birkenau. Au cours de la période, ce sont près de 10 000 personnes qui passent par les Milles et environ 2 000 victimes de la politique d’extermination nazie.

Avant l’ineffable, le quotidien est difficile au camp des Milles : entre la poussière d’argile, le manque de chauffage et de l’hygiène la plus élémentaire, rien n’est prévu pour accueillir une telle population ce qui exacerbe les tensions car chacun veut trouver une place, à défaut de la sienne…

Au-delà de la Seconde Guerre Mondiale, le camp des Milles nourrit une ambition pédagogique très forte : celle de parler des autres Génocides et, surtout, de nous faire prendre conscience à tous, du terreau propice au pire si nous n’entretenons pas notre vigilance.

Après la visite du camp, chaque classe suit un animateur pour un atelier thématique qui éprouve notre sensibilité et stimule notre conscience citoyenne. En ces temps difficiles que nous vivons, ayons à l’esprit, toujours, que NOUS portons collectivement la responsabilité de la société que nous plébiscitons et aussi celle que nous refusons…À méditer !

Les 3ème et les 1ère GA du LPP St Joseph, Lyon et les quatre accompagnatrices.