Lycée Professionel Privé Saint-Joseph Lyon

 

Lili LeignelLili Leignel, une rescapée qui résiste encore…

En ce jeudi 1er mars 2018, deux classes du LPP St Joseph, Garibaldi, une de CAP et les 3ème PP, sommes partis à la salle municipale de Meyzieu à la rencontre d’une survivante des camps de concentration de la Seconde guerre Mondiale, venue des Hauts-de-France pour témoigner de son expérience : Lili Leignel.

Du haut de ses 85 ans passés et surtout, debout pendant plus de deux heures, elle déroule son histoire qu’elle connait par cœur, digne, sans hésitation, et dans une langue soutenue.

Depuis son lieu de naissance, près de Roubaix, jusqu’au moment où la guerre éclate, le 1er septembre 1939, Lili a 11 ans et ses frères, Robert, 9 ans et demi, André, 3 ans et demi, lorsque la famille est arrêtée le 27 octobre 1943. Cette terrible journée laisse une trace ineffaçable comme Lili se confie puisqu’elle correspond également à l’anniversaire de sa maman. Ont-ils été dénoncés ? Nulle preuve encore aujourd’hui cependant Lili met en évidence que « Tout est possible pendant la guerre » et les gens dénoncent d’autres personnes par jalousie ou convoitise…

La famille est séparée entre le père, envoyé à Buchenwald et la mère ainsi que les 3 enfants envoyés successivement à Ravensbrück, pendant 14 mois, puis, à Bergen-Belsen, de février à avril 1945, où ils sont libérés par les soldats britanniques.

De retour en France, bien des semaines plus tard, les enfants retrouvent leur mère cependant, ils apprennent la mort de leur père.

Face à la montée des négationnistes à partir des années 1980, des survivants comme Lili Leignel décident de se manifester pour témoigner de cette expérience traumatisante afin de poursuivre la transmission intergénérationnelle de ce qui s’est passé à cette période historique. En effet, Lili Leignel adore témoigner devant la jeunesse qu’elle interpelle à plusieurs reprises pour nous rappeler notre humanité commune et rester vigilants aujourd’hui et demain…

La classe de 3ème PP